Notre démarche est éco-responsable


Nous avons dès le départ pris la décision de travailler avec des partenaires possédant les mêmes valeurs que nous. Il n'est plus possible de fabriquer des vêtements comme par le passé.

COTON BIO

Le coton bio est une fibre naturelle, sans OGM, bien moins gourmande en eau que le coton conventionnel. Et surtout, sa production n’utilise pas de produits chimiques (ni engrais, ni pesticides) et favorise la rotation des cultures pour garder des sols plus sains, plus fertiles et plus humides. Quant aux déchets de l’égrainage du coton, ils sont recyclés pour l’industrie alimentaire animalière.

GOTS, c’est le petit nom du label Global Organic Textile Standard. La certification la plus stricte en matière de textiles en fibres biologiques. Elle traque toute la chaîne de production depuis les champs de coton : de la récolte, à la fabrication des fibres, l’assemblage des pièces, le produit final avant impression, et même l’export de nos vêtements ! Elle certifie que le coton est cultivé sans OGM, sans produits chimiques et qu’il est transformé et teinté sans substances toxiques prohibées. De plus, GOTS assure tout au long de la chaîne de production, le respect des standards sociaux de l’Organisation Mondiale du Travail.

MATIÈRES RECYCLÉES

Le label Global Recycled Standard certifie que les matières utilisées sont recyclées: pour le Polyester, à partir de bouteilles en plastique, pour le coton, à partir de résidus de coupe. GRS garantit également le respect de critères sociaux et environnementaux comme le traitement des eaux usées, l’absence de certains additifs toxiques ou encore le respect des conditions de travail dans nos usines partenaires.

OEKO-TEX

La confiance, ça ne s’achète pas, ça se travaille. L'OEKO-TEX Standard 100 certifie l’absence de substances chimiques nocives dans l’ensemble des produits grâce à l’étiquette « Confidence in textile ». Un système de contrôle et de certification indépendant qui assure à tous les produits textiles bruts, intermédiaires et finis un traitement de faveur :

  • le principe de précaution qui interdit certaines substances potentiellement nocives même si elles ne sont pas (encore) interdites par la loi
  • l’absence de substances chimiques nocives pour la santé et pour l’environnement
  • la restriction du taux de plomb utilisé dans les teintures

 

Vous l'avez compris, nous ne travaillons qu'avec des matières biologiques et/ou recyclées mais nous avons décidé de ne pas utiliser cet argument comme argument premier de vente car le chemin est encore long pour atteindre notre objectif final.

MADE IN FRANCE & CO

Le coton ne poussant malheureusement pas encore en Bretagne nous avons dû faire un choix, soit nous ramenions le coton en Europe mais sans aucun contrôle éthique (humain et écologique) du ramassage puis nous procédions à la confection également pas encore suffisamment contrôlée. Soit nous choisissions des fournisseurs avec les mêmes valeurs que nous et c'est cette solution que nous avons choisie. Concrètement, nous sommes 100% transparent et fier de ce choix, le coton est ramassé au Bengladesh sous le contrôle de toutes les certifications possibles (expliquées ci-avant) garantes de l'éthique de travail et du respect de l'environnement. Et la confection est soit faite soit sur place toujours sous le contrôle de toutes ces certifications et pour éviter les trajets energivores soit en Europe.
Nous rêverions faire tout ça en Bretagne mais ce n'est pas possible et toutes les entreprises qui prônent le made in France ou le Bio sans aucune certification n'ont aucun contrôle sur :
  • le ramassage du coton qui lui est pour le moment fait en Asie ou proche Inde
  • sur la confection, ce n'est pas parce que c'est fait en Europe qu'il n'y a pas d'exploitation
  • sur la manière avec laquelle on fait pousser le coton et toutes les substances chimiques qui peuvent être utilisées

Nous avons longuement réflechi et la question qui nous a permis de trancher est la suivante : Est-ce que l'on préfère faire ramasser du coton chimique par des personnes (enfants ?) sous payés et faire de multiples trajets ou est-ce que l'on veut un contrôle sur toute la chaîne quitte à payer 2 à 3 fois le coût de production standard ?

Par ailleurs, qu'est ce que le "Made in France"?

Pour pouvoir indiquer qu'un produit est fabriqué en France, il doit impérativement respecter la règle d'origine non préférentielle. La règle d'origine non préférentielle est une règle européenne, dictée par le Code des douanes communautaires, dans son article 24. Selon cette règle, si un bien est composé de produits provenant de différents pays, il est considéré comme originaire du pays dans laquelle a eu lieu la « dernière transformation substantielle ». Cette dernière transformation substantielle doit obligatoirement s'accompagner d'une création de valeur ajoutée. 

Nous pourrions donc très bien utiliser cette règle et l'utiliser dans un but purement commercial mais nous avons décidé de ne pas le faire. 

CONCLUSION

De nouvelle techniques apparaissent chaque jour et même si l'idée de produire des vêtements éco-responsables va dans la bonne direction, cela ne suffit pas. 
Notre objectif final est d'atteindre une taille suffisamment importante pour participer au changement complet du processus de fabrication actuel des vêtements, créer et valoriser l'emploi local, et trouver des solutions alternatives aux processus de fabrication actuel. A terme, nous voulons proposer des collections avec des matières 100% recyclées et transformées en Bretagne.
Et pour cela nous avons besoin de vous, c'est ensemble que nous pourrons changer les choses. L'entièreté de vos achats est immédiatement réinvestie, aucun salaire ne sera versé avant 2 ans.